Historique

Lundi 7 juillet 2008, dans Présentation

Le Parc national de La Réunion est l’expression d’une volonté de politique publique visant à préserver et valoriser les hauts de l’île. Le lancement du projet a été sollicité par les collectivités réunionnaises, traduisant un large consensus local sur la nécessité de préserver les richesses naturelles et patrimoniales uniques mais fragiles de l’île. Ce formidable outil de protection et de valorisation redonne toute sa valeur aux espaces naturels des hauts de l’île.

1985-2000 : une idée qui mûrit
Le Schéma d’Aménagement Régional et la Charte Réunionnaise de l’Environnement, en font un projet prioritaire.
En 2000, les deux assemblées territoriales délibèrent sur le choix de l’outil parc national et demandent sa création au ministère de l’Environnement.

2001-2003 : la consultation préalable

La Mission de Création du Parc National des Hauts de La Réunion est installée, un protocole est signé entre l’Etat, la Région, le Département et l’Association des Maires qui constituent un comité de suivi et un comité de pilotage du projet.
27 institutions sur 29 valident le principe de la création d’un parc national. Un arrêté de prise en considération du projet est signé par le Premier Ministre le 29 mars 2004.


Vous pouvez télécharger le CD PREMIÈRE PHASE 2001-2003 : PRINCIPES (ZIP, 392 Mo). Il suffit d’ouvrir le fichier ProjetPN.html pour accéder au sommaire du contenu.

2004-2006 : la phase de création

La concertation s’amplifie pour préciser à la fois les limites du Parc et le contenu du projet.
28 août au 29 septembre 2006 : le projet, validé par le comité de pilotage, est soumis à une enquête publique organisée par le Préfet dans les 24 communes de l’île. La commission d’enquête conclut favorablement sur le projet, avec quelques recommandations.


Vous pouvez télécharger le contenu du dossier Enquête Publique : août 2006 (ZIP, 496 Mo).

5 MARS 2007 : publication du décret de création du Parc national de La Réunion

2007-2009 : la phase d’installation

Début avril 2007 : installation du conseil d’administration.
2007-2009 : recrutement des équipes et implantations progressives sur le terrain.
2008 : début des travaux d’élaboration de la première charte.

2010 : la reconnaissance internationale avec l’inscription des Pitons, cirques et remparts, qui coïncident avec les limites du coeur du Parc
- 1er août : le Comité du patrimoine mondial réuni à Brasilia reconnaît la valeur universelle exceptionnelle des Pitons, cirques et remparts de l’île de La Réunion en inscrivant ce site sur la Liste du patrimoine mondial, dans la catégorie des biens naturels.