23 novembre 2011 : Une convention cadre entre l’Observatoire du volcan et le Parc national

Mercredi 23 novembre 2011, dans Année 2011

La réunion annuelle du Comité de liaison de l’Observatoire du Volcan a été l’occasion de présenter la convention cadre entre l’Observatoire volcanologique et le Parc national.

Cette convention cadre vient confirmer un partenariat d’ores et déjà opérationnel. Elle vise à l’inscrire dans la durée. L’Observatoire volcanologique et le Parc national entretiennent des relations régulières, notamment pour tout ce qui concerne le suivi des installations scientifiques sur le massif de la Fournaise.

Pour le Parc national, gestionnaire du Bien inscrit au patrimoine mondial, cette convention cadre s’inscrit dans une démarche globale visant à favoriser la compréhension des processus de construction des "Pitons, cirques et remparts", tout en veillant activement à la préservation des paysages uniques de l’île.

Le Parc national et l’Observatoire collaboreront au développement d’un réseau de recherche et de surveillance du piton de la Fournaise, dont les équipements seront intégrés au paysage. Leur installation sera suivie conjointement afin d’éviter tout impact sur les milieux naturels. Tout dispositif sera retiré du site dès la fin de son utilisation.
En parallèle, des réflexions seront poursuivies afin d’améliorer l’intégration des stations de mesure plus anciennes.

Des échanges réguliers sont organisés entre les équipes (pratiques de terrain, formations) : les agents du Parc national apporteront leurs connaissances des spécificités de la faune et de la flore du volcan, des précautions à prendre pour les préserver. L’équipe de l’Observatoire du Volcan transmettra toutes les informations pouvant être utiles aux missions de surveillance et de pédagogie du Parc. Cette collaboration se poursuivra pour l’édition et la diffusion des documents pédagogiques de chacune des structures.

Les phases éruptives seront l’occasion d’échanges plus fréquents et formalisés. Les agents du Parc national étant amenés à accueillir et renseigner le public, ils disposeront d’informations actualisées validées par les scientifiques de l’Observatoire.

La convention cadre a été signée par Marylène Hoarau, directrice du Parc national de La Réunion, Claude Jaupart, directeur de l’Institut de Physique du Globe de Paris et Andrea di Muro, directeur de l’Observatoire volcanologique du piton de la Fournaise.