5 mars 2012 : le Parc national de La Réunion a 5 ans

Lundi 5 mars 2012, dans Année 2012

Le Parc national de La Réunion est le plus jeune des parcs nationaux français. Il fête en 2012 son 5ème anniversaire. L’occasion pour le président de son conseil d’administration, Daniel Gonthier et sa directrice, Marylène Hoarau, de dresser un bilan non exhaustif de ces premières années au service de La Réunion et de ses patrimoines naturel, culturel et paysager.

Les parcs nationaux français couvrent 49 147 km2 et représentent 8 % du territoire français. Leur statut de territoires d’exception leur confère aux yeux de tous les publics une dimension symbolique qui les distingue des autres formes de protection et plus encore des milieux naturels ordinaires. Ils ont pour priorité la protection de la biodiversité, une bonne gouvernance privilégiant des liens renforcés avec les acteurs locaux, l’excellence de la gestion du patrimoine et de l’accueil des publics.

Les cinq premières années du Parc national de La Réunion ont été marquées par de belles réussites (l’inscription au patrimoine mondial) mais aussi par des événements difficiles (les incendies de 2010 et 2011 notamment).

L’installation de l’établissement a été complexe, le temps nécessaire à la mise en place de procédures, la validation de protocoles scientifiques ou la passation de marchés publics n’étant pas toujours synchronisé avec une montée en charge très rapide des effectifs (qui s’est traduite par un nombre important d’agents à intégrer et équiper, approchant les 90) et les très nombreuses demandes de l’ensemble des partenaires d’intervention dans tous les domaines.

Mais, au vu des partenariats tissés et actions réalisées ou en cours, dans les domaines de la conservation, de la connaissance et de leur valorisation des patrimoines le premier bilan est très positif.

C’est d’ailleurs sous le signe de l’action et du partenariat que démarre le programme des événements labellisés « 5ème anniversaire du Parc national de La Réunion ». Mercredi 7 mars, tous les agents de l’établissement retrouveront sur le site de la Grande Chaloupe 300 stagiaires du RSMAR. Ensemble, ils participeront à une journée de plantation d’espèces indigènes (dont 1 000 plants réalisés par les habitants de la Grande Chaloupe) dans le cadre du projet Life+ Corexerun.

Pendant toute l’année 2012, chaque mois verra ainsi au moins un événement ou une manifestation auquel le Parc national participera, labellisé « 5ème anniversaire ». Des expositions photographiques, sorties nature et animations, conférences viendront ainsi rythmer cette année spéciale.

L’avenir du Parc national passe en 2012 par la finalisation de la charte de son territoire, à laquelle les communes seront invitées à adhérer. Ce projet essentiel servira de cadre à l’action de tous les acteurs locaux pour le devenir des espaces naturels et des paysages sur les 10 prochaines années.

Dossier de presse 5 ans (PDF, 240Ko)