Grand Raid 2012

Plus on est de fous !

Du 18 au 21 octobre 2012.

Jeudi 18 octobre 2012, dans Archives Agenda

Cinq agents du Parc national seront au départ de la Diagonale des Fous. Qui sont-ils, qu’est ce qui les fait courir ?


Muriel PAYET - Dossard n°472

Entrainement :
Muriel s’est entrainée depuis fin mai, à raison de 2 sorties de 30 à 80 km par mois. Elle s’est permis une coupure en juillet pour gravir le Mentok Kangri, (6 277 m), lors d’un trek de 14 jours dans l’Himalaya. "ça m’a servi d’entrainement sur une longue distance" précise-t-elle. Car Muriel s’apprête à effectuer son premier ultra raid. C’est initiée par son tonton Julio qu’elle s’est mise au cross avec le club ACSJ de Saint-Joseph. Puis, elle a participé notamment au "Relais de la Plaine-des-Palmistes" avec l’équipe du Parc national.

Objectif :
Elle prend cette course comme est un défi personnel, un exercice pour gérer la fatigue et la douleur. Son objectif : "sortir de Mafate sans se casser".


Frédérick LEVENEUR - Dossard n°2521

Entrainement :
Frédérick s’est entrainé au club "Oxyjeune" à Saint-Pierre depuis le mois de mars. Il y fait 1 à 2 séances d’entrainement fractionné en semaine, assorti de sorties de 6 à 7 heures le week-end. Agent de terrain au Parc national, Frédérick avoue que le boulot lui sert d’entrainement aussi.

Selon lui, l’édition de cette année n’est pas exceptionnelle, "Chaque Grand Raid a sa difficulté". Car Frédérick n’en est pas à sa première course : "Bassin Vital", "Grand Raid","Vertical Run". Il a terminé le "Trail des anglais" en 4h15.

Objectif :
Pour ce passionné qui en est à sa 3ème participation, la Diagonale c’est l’occasion de se retrouver entre amoureux de la nature, d’être dans l’ambiance de ce 20ème anniversaire.


Jean-Bernard HOAREAU- Dossard n°2290

Entrainement :
Jean-Bernard se définit comme un coureur "maron". Pour cette course il s’est entrainé seul, sans technique particulière si ce n’est d’écouter son corps. Et pour cause, Jean-Bernard qui en est à sa 4ème participation, a dû abandonner à Cilaos l’année dernière suite à une gastro. "Tous les ans au mois d’octobre j’attrape un truc !". Jean-Bernard sait que le premier défi est mental.

Objectif :
Venu à la course de sentier pour défier son frère, il espère cette année arriver samedi vers 17h. Interrogé sur ses motivations personnelles Il répond que c’est "le meilleur destressant pour la vie, le boulot, tout !"


Etienne GRONDIN - Dossard n°1212

Entrainement :
Etienne n’avait pas de planning d’entrainement précis, mais s’est imposé tout de même 2 sorties par mois. C’est au cours de ces entrainements qu’il a fait la reconnaissance du parcours de cette édition 2012. Toutefois, la grande inconnue reste sa capacité personnelle à surmonter la fatigue sur une distance de plus de 100 km. Car il va prendre le départ de la Diagonale pour la première fois. L’envie de se joindre à l’aventure lui est venue l’année dernière, alors qu’il faisait les ravitaillements du gîte de la Caverne Dufour.

Objectif :
Etienne s’est mis en tête d’arriver à Marla avant 17h. Il veut juste marquer le coup pour ce 20ème anniversaire et selon ses termes : "Passer la ligne en bon état". De plus, la pluie ne lui fait pas peur puisqu’il vient de l’est.

Mickaël JUSSIAUME - Dossard n°2719

Entrainement :
Mickaël s’est entrainé très assidument depuis le mois d’août, à raison de 3 à 6 séances par semaine, soit jusqu’à 20 heures d’entrainement par semaine. Mais depuis 3 semaines, il est s’est mis "en phase de régénération" avec des entrainements allégés. Dans le jargon c’est ce qu’on appelle la phase "d’affûtage". C’est la 3ème fois qu’il est au départ de la Diagonale. Pour lui cette discipline sportive est conviviale. C’est un moyen "d’évacuer les tensions du quotidien."

Objectif :
Selon la météo, Mickaël pense faire 34 à 40 heures de course. Il a participé cette année au "Trail des 3 pitons", à la "Course du géranium", à la "Course du tangue", au "Trail de l’Alpe du Grand Serre". Évidemment, il n’en est pas à son premier raid ultra.

On leur souhaite à tous une bonne course !


Ils font la course aussi !

Les agents du secteur Nord tiennent tout au long de ce week-end le stand du Parc national au stade de la Redoute. C’est avec enthousiasme qu’il seront accompagnés des élèves du lycée Pierre Lagourgue, qui ont rédigé le "Carnet de bord" distribué aux coureurs.

Tout au long du parcours, des agents de l’établissement seront également présents, afin de veiller à ce qu’il n’y ait pas de dégradations (jets de déchets mêmes dégradables, prises de raccourcis, prélèvements de végétaux) sur les zones les plus fragiles traversées par la course, et sensibiliser le public.