25 juin 2013 : Succes au rendez-vous pour l’édition 2013 des Nuits sans lumière

Mardi 25 juin 2013, dans Année 2013

La réunion du comité de pilotage de l’opération "2 nuits pour La Réunion : éteignons nos lumières" qui a réuni de nombreux partenaires le mardi 25 juin, a été l’occasion de dresser un bilan de la manifestation qui s’est déroulée les pendant le week-end des 12 et 13 avril.

Bilan très positif pour l’édition 2013 des Nuits sans lumière. Cette année encore, un grand nombre de collectivités locales ont répondu à l’appel à participation lancé par le Parc national et la SEOR. Plusieurs entreprises et des associations ont également rejoint le projet, et le programme d’animation a été particulièrement riche pendant le week-end des 12 et 13 avril.

Parmi les nouveaux participants, on peut citer l’aéroport Réunion Roland Garros, qui a inscrit l’opération à son programme de développement durable. A noter également un nombre croissant de participant du monde scolaire, du primaire à l’université, de plus en plus sensibles à la problématique de la pollution lumineuse.

Les chiffres de participation, d’économies d’énergie et d’impact sur les échouages des Pétrels de Barau évoluent tous de manière positive :

46 partenaires ont mis en place une action (extinction de lumière ou animation), contre 37 en 2012, 35 en 2011 et 20 en 2010.

Même s’il est toujours difficile d’identifier la part d’économie d’électricité liée à l’événement, EDF estime que 59 MWh ont été économisés (représentant 48 tonnes de CO² non émises, soit l’’équivalent de la consommation de 2500 à 5000 foyers.

La SEOR a enregistré un décrochage dans la courbe des échouages au moment du week-end de l’opération.

L’opération « Nuit sans lumière » a pour objectif la sensibilisation à la pollution lumineuse et à sa réduction. A La Réunion, cette opération a été initiée en 2009 par le Conseil de la culture, de l’éducation et de l’environnement (CCEE) à travers l’opération « 1h pour La Réunion – Éteignons nos lumières ». En 2010, l’opération a été étendue sur 1 nuit (le 8 octobre).

Sollicités en 2011 par le CCEE pour reprendre l’organisation de cette manifestation, le Parc national de La Réunion et la Société d’études ornithologiques de La Réunion, ont choisi d’en faire un outil en faveur de la préservation de la biodiversité unique de notre île, en la faisant coïncider avec la période d’envol des Pétrels de Barau, l’une des espèces endémiques les plus menacées de l’île de La Réunion.