Appel à candidature : Médiateurs du patrimoine

Vendredi 10 janvier 2014, dans Archives recrutement

Corps/Grade : catégorie C, contractuel dérogatoire

Postes à pourvoir : à compter du 1er mai 2014

Contexte :

Le parc national de La Réunion, créé le 5 mars 2007, comprend deux zones distinctes :
- Un cœur de parc (105 000 ha) dédié à la préservation et la valorisation des patrimoines naturel, culturel et paysager, où le Parc dispose de pouvoirs réglementaires. Ce cœur présente la particularité d’inclure « un cœur habité » (cirque de Mafate et Ilet des Salazes) non accessible par la route et abritant environ 750 habitants ;
- Une aire d’adhésion regroupant des territoires ruraux adjacents au cœur du parc et abritant environ 160 000 habitants, où l’établissement public ne dispose pas de pouvoirs réglementaires. La charte du parc national, projet de territoire partagé, y favorisera un développement durable fondé sur la solidarité écologique et paysagère avec le cœur.
L’approbation de la charte du parc national est prévue pour le début de l’année 2014. Elle fixera le cadre d’intervention de l’établissement public Parc national pour les dix prochaines années tant dans le cœur que dans l’aire d’adhésion et précisera sa réglementation dans le cœur. Les différentes communes pourront y adhérer librement.

L’établissement public Parc national est composé d’un siège (direction, secrétariat général, trois services techniques), basé à la Maison du parc à la Plaine des Palmistes et de quatre services territoriaux dits « secteurs », installés à la Plaine des Palmistes (Secteur Est), Trois-Bassins (Secteur Ouest), Petite Ile (Secteur Sud) et Saint-Denis (Secteur Nord).

Le Parc national compte ainsi environ 35 agents au siège et une cinquantaine d’agents, assurant majoritairement des missions de terrain, dans les secteurs.

Les agents de terrain se répartissent sur deux statuts, représentés chacun pour moitié de l’effectif : les fonctionnaires sont des gardes-moniteurs, recrutés parmi les agents techniques de l’environnement de la fonction publique d’Etat, assermentés ; les contractuels sont des médiateurs du patrimoine, recrutés localement et sans condition de diplôme sur la base de leur connaissance fine des patrimoines naturels, culturels et paysagers, ainsi que du contexte socio-économique et culturel de l’île de La Réunion.

Sur les 20 postes de médiateurs créés initialement, 4 sont actuellement vacants. Les secteurs concernés sont : le Nord, l’Est, l’Ouest et le Sud.

Nature de l’activité :

Sous l’autorité hiérarchique du responsable et l’encadrement fonctionnel de l’équipe de gestion du secteur d’affectation, le médiateur valorise les patrimoines du parc auprès de la population locale et des usagers du territoire, tout en assurant les différentes missions de terrain de l’établissement.
Principalement :
- Il participe aux actions d’information, de sensibilisation et d’accueil du public, en particulier auprès des scolaires ;
- Il participe aux actions de connaissance, de protection et de valorisation du patrimoine naturel et culturel menées par le Parc ;
- Il contribue à l’élaboration et à la mise en œuvre d’actions de protection, de gestion ou d’aménagement de son territoire, en cœur comme en aire d’adhésion ;

Il intervient le plus souvent en binôme, avec un garde moniteur ou un autre médiateur.

Compétences et connaissances requises :

Pour exercer son activité, le médiateur du patrimoine doit :
- disposer d’une très bonne connaissance du patrimoine naturel, culturel et de son territoire : connaissance de la faune, de la flore, de la géologie ; connaissance des sites et des accès, du mode de vie et des coutumes réunionnais ;
- s’exprimer aisément à l’oral en français et en créole ;
- faire preuve de facultés d’écoute, de négociation et d’adaptation, et d’une capacité à intervenir auprès de différents publics ;
- disposer d’une capacité à analyser et à exposer un problème, à l’oral comme à l’écrit ;
- avoir goût au travail en équipe ;
- avoir une excellente condition physique et une aptitude à se déplacer en milieu naturel, par tout temps ; goût pour la marche et les activités de nature ;
- être disponible, flexible et mobile, y compris le week-end et, ponctuellement, la nuit ;

Capacités attendues :

Permis B, connaissance et pratique de l’informatique (bureautique et internet).
La pratique de techniques d’expression telles que la photographie, le dessin, le conte... est appréciée.

Modalités de transmission des candidatures :

Les candidatures sont à adresser sous la forme d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae au plus tard le 28 février 2014 à Madame la Directrice du Parc national de La Réunion :
- Par courrier à l’adresse : Parc national de La Réunion – 258 rue de la République – 97431 La Plaine des Palmistes
- Par courriel, avec demande d’accusé de réception, à l’adresse : contact-rh reunion-parcnational.fr ;

Personnes à contacter pour informations :

Service des ressources humaines : sylvaine.latchimy reunion-parcnational.fr