Communiqué de presse

Roche-Ecrite : un chantier qui s’adapte pour sauvegarder le Tuit-Tuit !

Communiqué suite à la décision du Bureau du Parc national de La Réunion

Samedi 11 octobre 2014, dans Année 2014

Réunis le 9 octobre 2014, les membres du Bureau du Parc national de La Réunion ont pris connaissance de l’avancement du chantier de rénovation du gîte de la Roche-Ecrite, situé en cœur du Parc national, au sein des Pitons, cirques et remparts, site inscrit sur la liste du Patrimoine Mondial abritant une des espèces les plus rares du monde : le Tuit-Tuit ou échenilleur de La Réunion (Coracina newtoni).

Cette espèce unique au monde est en danger critique d’extinction et ne niche que sur ce site.

Depuis le début de ce chantier, d’importantes mesures de suivi des impacts environnementaux et de réduction sonore ont été mises en place par l’Office National des Forêts. De plus, le site de dépose des matériaux nécessaires au chantier par les hélicoptère a été éloigné de la zone de nidification du Tuit-Tuit la plus proche.
Cependant, la sensibilité au bruit des oiseaux est démontrée par les scientifiques pour de nombreuses espèces : les couples dérangés risquent de ne pas s’accoupler ou d’abandonner leur nid. La population de Tuit-Tuit restant très réduite, malgré les moyens importants engagés depuis des années par les associations et les pouvoirs publics, avec un soutien financier de l’Europe, toute perturbation risquerait de mettre à mal les efforts des saisons précédentes.

Aussi, afin d’éviter tout dérangement des oiseaux durant la période de reproduction en cours, au moment où leurs effectifs amorcent une légère augmentation, tout en réaffirmant la nécessité d’amélioration des conditions d’accueil des usagers dans le gîte, le Bureau du Parc national a retenu les mesures suivantes :
les travaux ne nécessitant pas de nouveaux hélitreuillages peuvent être poursuivis, avec les matériaux déjà sur place ;
les rotations et déposes par hélicoptère sont interrompues jusqu’au 31 mars 2015 pour tous les usagers du site et sur l’ensemble du périmètre de l’ancienne réserve naturelle ;
des solutions adaptées seront étudiées pour l’approvisionnement ultérieur du site, tenant compte à la fois de l’environnement du Tuit-Tuit, et de l’activité d’accueil du gîte.

La proposition de mettre en place un Comité de gestion de ce site sera soumise à l’ensemble des partenaires concernés.