Recrutement : Chargé(e) de conservation (H/F)

047/2015

Jeudi 16 avril 2015, dans Archives recrutement

Projet LIFE+ FORET SECHE

« Démonstration d’une approche innovante pour la conservation de la forêt semi-sèche de l’île de La Réunion »

Chargé(e) de conservation (H/ F)

Conditions d’accès

Poste de catégorie (B) ouvert aux personnels titulaires de la fonction publique d’État ou de la fonction publique territoriale ainsi qu’aux contractuels, sur contrat de 3 ans renouvelable une fois.
Le poste est à pourvoir à compter du 1er juin 2015.

Contexte

Les habitats forestiers semi-xérophiles (semi-secs) présents à La Réunion sont parmi les plus remarquables des Mascareignes et ont une valeur d’autant plus grande qu’ils ont disparu des autres îles. Il reste moins d’1% de sa surface d’origine, réparti en reliques dépassant rarement un hectare et souvent fortement envahies, situées sur le littoral Ouest, dans les cirques de Mafate et de Cilaos et sur le massif de La Montagne. Les facteurs du déclin de cet habitat sont multiples : l’envahissement par des espèces exotiques, la forte pression démographique, la perte de la connectivité de ces parcelles reliques, la disparition ou le déclin de quelques espèces animales historiques de l’habitat (tels la Tortue de Bourbon, Cylindrapsis indica, et le Gecko vert de Bourbon, Phelsuma borbonica) qui assuraient des services écosystémiques nécessaires pour la conservation de la forêt et aussi le manque de sensibilisation de la population locale aux enjeux de la préservation de cette forêt remarquable.

Un premier projet LIFE dénommé COREXERUN a démontré qu’il était techniquement possible de restaurer (30 ha) et de reconstituer (9 ha) de la forêt semi-sèche. Ce projet a cependant montré qu’une action de conservation à long terme passait par la restauration de surfaces plus importantes et l’établissement de connectivités entre les parcelles restaurées.

Il a également montré que ces objectifs environnementaux ne pourraient pas être atteints sans une réduction du coût de restauration à l’hectare, la mise en place d’une gouvernance adaptée et une implication très forte de la société civile.

En partenariat avec le Conseil Régional, le Conseil Général de La Réunion, la Direction de l’Environnement et de l’Aménagement (État) et le Conservatoire du Littoral, le Parc national, en tant que coordinateur de projet, a obtenu un nouveau financement de la Commission
européenne de type LIFE+ pour la période 2014 – 2020.

L’objectif de ce nouveau projet LIFE+ dénommé Forêt sèche, est d’étendre le travail de conservation de la forêt semi-xérophile à La Réunion notamment en permettant de rétablir les connectivités entre parcelles restaurées et les reliques. Il démontrera qu’en abaissant des
coûts d’intervention (avec un objectif de réduction de 20%), il est possible de pérenniser la conservation de cet habitat.

Afin de s’assurer de la bonne supervision technique de l’exécution du programme, le Parc national de La Réunion recrute un(e) chargé(e) de conservation à compter du 1er juin 2015.

Finalité du métier / nature de l’activité

Sous l’autorité hiérarchique du chef du Service Études et Patrimoines et sous l’autorité fonctionnelle du Chef du projet Life+ Forêt Sèche, le chargé de conservation a en charge au sein de l’établissement public Parc national, la coordination technique des études préparatoires
et des actions conservatoires propres au projet LIFE+ Forêt sèche « Démonstration d’une approche innovante pour la conservation de la forêt semi-sèche de l’île de La Réunion ».
Il travaille en étroite collaboration avec le chef de projet, le chargé de mission développement local et le chargé de mission communication employés à plein temps sur le programme LIFE+ Forêt sèche.

Missions et activités principales

- Coordonner techniquement et assurer la rédaction des cahiers des charges nécessaires à la commande auprès de prestataires d’études scientifiques ou de travaux écologiques,
- Accompagner le Conservatoire du littoral dans la mise en oeuvre de l’action « recréer un corridor écologique »,
- Coordonner avec le reste de l’ équipe projet, les agents du Parc national impliqués dans le co-pilotage, l’accompagnement et la mise en oeuvre technique des actions conservatoires du projet LIFE+ Forêt sèche,
- Assurer une veille de terrain régulière,
- Centraliser les données de terrain, les compiler et les valoriser sous forme de rendus écrits ou de présentations,
- Émettre des préconisations techniques aux acteurs/ gestionnaires impliqués dans la mise en oeuvre du programme et contribuer à son appropriation par les professionnels de l’environnement et les naturalistes,
- Intervenir devant différents publics pour valoriser les réalisations techniques du projet,
- Animer et encadrer des groupes sur le terrain,
- Contribuer au contenu technique des outils de communication,
- Saisir l’avis des partenaires du projet sur les différents dossiers en cours,
- Contribuer à leur rendre compte de l’avancement du programme LIFE+ Forêt sèche autant que de besoin.
- Encadrer techniquement les prestataires en charge de la réalisation de certaines actions telles que :

  • le diagnostic de l’état de conservation des populations de Gecko vert de Bourbon du Massif de La Montagne,
  • élaboration d’un ou plusieurs protocoles opérationnels sur l’utilisation d’espèces de la strate herbacée dans des actions de lutte,
  • production de plants,
  • translocation d’une population de Gecko vert de Bourbon,
  • travaux de lutte contre les espèces exotiques envahissante,
  • travaux de plantation d’espèces indigènes.

Savoirs faire et compétences requises

Connaissances approfondies en écologie tropicale et en gestion conservatoire, garanties par un diplôme de niveau Bac +3 minimum dans le domaine de l’environnement.
Bonne connaissance du milieu naturel, culturel et social de La Réunion.

Capacités, savoirs, connaissances
- Capacité d’animation et d’encadrement de groupes de personnes de profils très différents,
- Capacité d’encadrement de prestataires (maîtrise d’oeuvre).

Savoir-faire, aptitudes
- Qualité d’expression écrite et orale (indispensable),
- Rigueur et méthode,
- Maîtrise des outils courants de bureautique (Libre office),
- Maîtrise de l’anglais et compréhension du créole (seraient un plus),
- Capacité d’adaptation et forte aptitude pour le travail en équipe/réseau.

Qualités humaines et savoir-être
- Dynamisme, autonomie et sens de l’initiative,
- Sens de l’écoute et pédagogie,
- Sens du service public et respect des droits et obligations s’y référant.

Conditions et moyens d’exercice

- Bonne condition physique pour des déplacements réguliers sur le terrain,
- Être autonome et disponible.
- Permis B indispensable.

Localisation du poste

La résidence administrative est positionnée à Saint-Denis de La Réunion.
Des déplacements fréquents ont lieu entre Saint-Denis et le siège de la Plaine des Palmistes et sur l’ensemble de l’île.

Modalités de dépôt des candidatures

Les candidatures sont à adresser sous la forme d’une lettre de motivation et d’un curriculum vitae au plus tard le 9 mai 2015 (cachet de la poste faisant foi) à Madame la Directrice du Parc national de La Réunion :
- par courrier à : Parc national de La Réunion – 258 rue de la République – 97431 La Plaine des Palmistes ;
ou
- par courriel, avec demande d’accusé de réception : contact- rh reunion-parcnational.fr

LA DATE DE DISPONIBILITÉ DU CANDIDAT DOIT ÊTRE PRÉCISÉE.

Personne à contacter pour informations

Responsable des ressources humaines : sylvaine.latchimy reunion-parcnational.fr
Chef de projet LIFE+ Forêt sèche : pascal.truong reunion-parcnational.fr