Le Parc national s’est emparé des terrains des Réunionnais.
FAUX ! SA PA LE PARC SA !

Lundi 8 avril 2013

Le cœur du parc national est composé à 90 % de terrains qui appartiennent à des propriétaires de droit public : Etat, Département, Région ou communes. En particulier, 84 % des terrains relèvent du régime forestier géré par l’ONF.

Les 10 % restant appartiennent à des propriétaires privés. Avant même la création du parc national, ces terrains privés étaient déjà protégés par le code forestier, le code de l’environnement, ou encore les plans locaux d’urbanisme. La réglementation du parc national est en cohérence avec cette protection antérieure, destinée à protéger des milieux naturels remarquables. Enfin, le Parc national n’a pas vocation à acquérir du foncier ni à exproprier les propriétaires.

Dans l’aire d’adhésion, les propriétaires privés continuent de jouir de leurs droits : le parc national n’y introduit aucune réglementation nouvelle.