La charte du parc national interdit le bivouac et le camping.
FAUX ! SA PA LE PARC SA !

Lundi 8 avril 2013

Le bivouac, pratique liée à la randonnée en cœur de parc, reste naturellement possible, mais il est encadré afin de préserver la quiétude et le caractère du parc. Ainsi le bivouac peut se pratiquer sous tente légère, à proximité immédiate d’un itinéraire ou d’un gîte, à partir du soir et jusqu’au petit matin (soit entre 16h et 8h) : ces règles correspondent aux pratiques constatées !

Le bivouac est cependant interdit dans certaines zones inaccessibles particulièrement sensibles. Des dérogations pourront alors être accordées dans le cadre de missions scientifiques, de manifestations publiques ou d’activités de découverte touristique ou pédagogique.

Le campement prolongé, qui a des impacts directs et indirects (déchets, prélèvements de végétaux, feu, etc.) plus forts que le simple bivouac, peut quant à lui se pratiquer à proximité immédiate des gîtes avec l’accord du propriétaire ou dans un camping officiel, doté d’installations sanitaires adaptées aux attentes des usagers.