Courir, promener son chien, pique-niquer... seront interdits dans le parc national.
FAUX ! SA PA LE PARC SA !

Lundi 8 avril 2013

De façon générale, le cœur du parc national reste un territoire librement accessible au public (dans le respect des propriétés privées). Les activités sportives et de plein air pourront donc continuer à y être pratiquées.

Sur certains espaces, des règles plus strictes sont toutefois définies, en raison de la fragilité des milieux et des impératifs de conservation. Mais ils s’agit d’espaces très difficiles d’accès : les règles plus strictes ont donc en réalité peu de conséquence par rapport à la situation actuelle. Elles permettent en revanche d’éviter une évolution de cette situation qui serait défavorable aux milieux naturels.

Le pique-nique, activité réunionnaise traditionnelle pourra continuer à s’exercer librement. Cependant, pour éviter les incendies et les dégradations du sol, de la faune et de la flore indigènes, le feu n’est autorisé que sur les places à feux spécialement aménagées, sur les lieux d’accueil du public. Il sera également possible d’utiliser des réchauds portatifs dans certains lieux et sous certaines conditions qui seront définies ultérieurement.

Enfin, les chiens seront tolérés dans le cœur du parc national, s’ils accompagnent leur maître lors d’une randonnée ou s’ils sont utilisés dans le cadre de la chasse, et en dehors de certains territoires particulièrement fragiles (ancienne réserve naturelle de Mare-Longue, territoires classés en arrêté de protection de biotope…). Sur l’ancienne réserve naturelle de la Roche Écrite, les chiens devront être tenus en laisse.